Libéraux, comment lancer votre activité ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Vous désirez lancer votre métier libéral. Vous connaissez déjà la nature de cette activité ainsi que la façon dont vous allez rentrer dans vos frais. Pourtant, plusieurs éléments sont à connaître avant d’entamer ce modèle d’entreprise qu’il s’agisse des obligations propres à votre emploi ou encore de votre future protection sociale ou bien de vos impôts.

De nos jours on identifie un grand nombre d’activités définies comme libérales. On classe en profession libérale, toute activité qui s’effectue en totale autonomie d’autorité hiérarchique. On notera la présence des entreprises liées aux droits comme les défenseurs, médiateurs, huissiers, … mais aussi d’autres professions comme ingénieurs et docteurs.

Classification des professions dites libérales

On répartit les métiers libéraux selon le régime auquel ils sont assimilés. Les entreprises des secteurs de la législation, de l’expertise ou même de la santé appartiennent à des activités qui sont obligées de suivre des règles d’éthique établies par un organisme gouvernementale.

Pour tous les autres métiers, il vous suffit de bénéficier des aptitudes et connaissances essentielles à l’activité que vous désirez effectuer. Un peu d’inventivité et de talent vous permettront de devenir dessinateur ou interprète par exemple.

Quelle garantie de santé pour les fonctions libérales ?

Quelle est la protection sociale qui vous correspond ? Cette question est primordiale dès lors que vous entreprenez un métier dit libérale. Il n’y a aucun piège. La décision de la protection est établie en fonction du statut adopté. Dans le cas où vous êtes à une position de directeur, il vous faudra adhérer à la convention générale de la sécurité sociale des salariés. Pour la majorité des autres cas, vous relèverez du régime social des indépendants ou convention des employés non-salariés.

Très souvent, on oublie de souscrire à une assurance pour son industrie lorsque la couverture de la santé est obtenue. Cependant pour la plupart des métiers, vous pourrez trouver des assurances spécialement conçues pour les professions libérales pouvant vous assurer une protection complète.

Libéraux, quels régimes d’impôt ?

De la même manière que pour la protection sociale, vous pourrez être soumis à divers modèles d’imposition suivant votre régime. Si vous êtes seul dans votre compagnie, vous dépendrez alors de l’impôt sur le revenu. L’imposition sur les sociétés, quant à elle, s’adressera aux compagnies de catégorie SARL, SA ou SAS.

Il conviendra donc de vous informer sur votre catégorie fiscale dans le but de déterminer les réductions d’impôts les plus intéressantes pour votre emploi.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »